Rencontre synodale avec Mgr d’Ornellas

Jeudi soir avait lieu la rencontre de synthèse diocésaine sur la démarche synodale avec Mgr d’Ornellas organisée par Robert pour nos deux clochers dans la salle paroissiale des Sacrés-Cœurs. Nous étions 45 à accueillir notre évêque.
Près de 2 heures d’échanges passionnants.

Il nous a retracé les différentes étapes de cette démarche : rencontres paroissiales puis synthèse diocésaine (10 pages maximum!) et synthèse finale nationale envoyée à Rome.
Vous trouverez le document de synthèse diocésaine à l’adresse suivante : https://rennes.catholique.fr/actualite/articles/386276-synode-2023-la-synthese-diocesaine/
ainsi que le compte-rendu de la réunion nationale des évêques de France à Lyon le 15 juin dernier, présidée par notre ancien évêque auxiliaire, mgr Joly : https://fr.aleteia.org/2022/06/15/a-lyon-les-eveques-de-france-a-lecoute-de-lesprit-saint/
Les échanges qui s’en sont suivis ont été très enrichissants.
De l’ensemble des points abordés j’en ai retenu 3.

Une première question sur la position dans l’Eglise des personnes divorcées et remariées. Cette question est remontée jusqu’au niveau national pour être incluse dans la synthèse nationale. Mgr d’Ornellas a repris les termes du pape François qui a entrouvert une porte de l’église qui était jusque-là fermée aux divorcés-remariés qui évoque un “discernement personnel et pastoral approprié” au lieu des simples autorisations et interdictions jusque-là appliquées.

Un autre échange s’est porté sur la mission des prêtres et curés en paroisse et le décalage entre la position pastorale et laïque. Le curé ou le prêtre n’est pas l’homme à tout faire dans la paroisse. Il doit assurer l’écoute attentionnée des personnes venant le rencontrer, les tâches plus matérielles pouvant être prises en charge par les paroissiens, et de louer une entraide des plus désintéressées.
A ce sujet il nous a proposé une relecture de la lettre envoyés par Saint Paul aux Colossiens (ch3 v7 à 12) qui devait être un peuple quelque peu turbulent (!) :
Puisque vous avez été choisis par Dieu, que vous êtes sanctifiés, aimés par lui (c’est-à-dire baptisés), revêtez-vous de tendresse et de compassion, de bonté, d’humilité, de douceur et de patience.
Supportez-vous les uns les autres, et pardonnez-vous mutuellement si vous avez des reproches à vous faire. Le Seigneur vous a pardonnés : faites de même.
Par-dessus tout cela, ayez l’amour, qui est le lien le plus parfait.
Et que, dans vos cœurs, règne la paix du Christ à laquelle vous avez été appelés, vous qui formez un seul corps. Vivez dans l’action de grâce.
Que la parole du Christ habite en vous dans toute sa richesse ; instruisez-vous et reprenez-vous les uns les autres en toute sagesse ; par des psaumes, des hymnes et des chants inspirés, chantez à Dieu, dans vos cœurs, votre reconnaissance.
Et tout ce que vous dites, tout ce que vous faites, que ce soit toujours au nom du Seigneur Jésus, en offrant par lui votre action de grâce à Dieu le Père.

Le résumé de notre évêque : “Accompagner les autres avec miséricorde, ouvrir son cœur avec bienveillance et amour”.

Un troisième point abordé était celui des “Conseils Pastoraux Paroissiaux – CPP”., Notre évêque a redéfini leur rôle ” une aide et une participation réelle à la mission propre du curé” et sa constitution : personnes désignées par le curé, avec comme mission ” d’élaborer localement un projet pastoral missionnaire” avec des objectifs à atteindre bien définis, tant en contenu qu’en date d’application.

Fin de la rencontre par un chant à Marie et une bénédiction de notre évêque.

Une soirée très réussie.