Des nouvelles de notre église Sainte Thérèse

Hier, en allant déposer plainte au poste de police, Robert a pu récupérer les morceaux du vitrail que ceux-ci avaient emmenés pour les besoins de l’enquête. Ces derniers ont ensuite été emportés par l’entreprise HUMBOLD pour une réfection totale. En attendant le trou a été obturé par leurs soins.
Heureusement le tableau de la Passion n’a pas été, lui, endommagé.

Une autre dégradation de nos vitraux avait été faite il y a quelques semaines au niveau de la rosace au-dessus du porche principal, très probablement à la suite d’un jet de pierre. Ils ont profité de leur présence pour refermer provisoirement le trou et récupérer les morceaux pour une réparation définitive.
Espérons que la suite des vacances sera plus calme et permettra à Robert de souffler un peu!